Non classé
Pas assez intelligent pour réussir ? Penchez-vous sur votre Intelligence émotionnelle !
, , , , ,

balloons-birthday-celebration-2013

- Comme moi, vous avez souvent entendu des gens dire « Je ne suis pas assez intelligent pour ça… »
– Comme moi, vous avez déjà entendu quelqu’un parler du Major de promo et dire de lui « Mais qu’il est bête celui-là ! » (ou un qualificatif moins tendre !)
– Et comme moi, vous avez probablement eu des nouvelles de quelqu’un qui a très bien réussi sa vie et vous vous êtes dit « Wow ! Pourtant à l’école, c’était pas le plus brillant ! »

Si pendant des années, vous avez cru que le QI était gage de réussite… et que cela vous a découragé, persuadé que le vôtre n’atteint pas les sommets… Bonne nouvelle, il y a une autre forme d’intelligence qui a un impact considérable sur la réussite (pas uniquement scolaire) : c’est l’Intelligence émotionnelle (IE on parle alors de Quotient émotionnelle ou EQ).

Cette forme d’intelligence a été « popularisée » par Daniel Goleman, psychologue et journaliste scientifique pour le New York Times. Il a tenté de définir un modèle qui inclut quatre concepts essentiels impliqués dans l’IE :
1. La conscience de soi, c’est la capacité à comprendre ses émotions, à reconnaître leur influence, à les utiliser pour guider nos décisions.
2. La maîtrise de soi, consiste à maîtriser ses émotions et impulsions et à s’adapter à l’évolution de la situation.
3. La conscience sociale, englobe la capacité à détecter et à comprendre les émotions d’autrui et à y réagir.
4. La gestion des relations, qui est le quatrième concept, correspond à la capacité à inspirer et à influencer les autres, tout en favorisant leur développement et à gérer les conflits
(Goleman, 1998).

Bonne nouvelle, selon Goleman : ces compétences émotionnelles ne sont pas innées, mais plutôt apprises au fil des années. Il est donc possible de les développer et de les perfectionner.
L’intelligence émotionnelle a un impact sur :
– l’orientation scolaire et professionnelle (la façon dont on arrive à être conscient de soi-même guide nos choix)
– la gestion des priorités, du temps et de nos ressources (physiques, financières,…), la capacité à résoudre des problèmes,…
– la façon de travailler
– nos relations (familiales, amicales, professionnelles,…)
– notre créativité, notre ouverture d’esprit
– notre capacité de management, de leadership, d’entrepreunariat,…

Comment développer notre intelligence émotionnelle ? Il existe des milliers de façons de la développer – au quotidien.

Le point de départ est d’avoir le courage de se confronter à soi-même : ses valeurs, ses motivations, se fixer des buts dans la vie, voir plus loin, apprendre à mieux se connaître, identifier ce qui fait que « je suis moi », apprendre à connaître les autres, faire face aux nouvelles situations et ne pas baisser les bras, arriver à apprendre à partir des expériences de vie, affronter ses faiblesses.

Ex : quelque chose vous irrite ? (un collègue, une situation ou autre), ne réagissez pas sous le coup de la colère. Vous avez le « droit » d’être irrité, mais avant de réagir, demandez vous POURQUOI précisément cela vous irrite ? Pourquoi êtes vous déçu ? Pourquoi êtes vous satisfait ? Mettez des mots dessus vous aidera à identifier vos émotions, les comprendre et mieux les maîtriser. Ainsi, cela vous aide à mieux vous connaître… Vous connaissant mieux, vous pouvez être plus efficace dans vos choix (de vie).

Personnellement je rapproche la notion d’intelligence émotionnelle à celle de « sagesse« , de développement personnel, voire même de vocation.

L’intelligence émotionnelle concerne tout le monde, même les jeunes étudiants ! Vous faites même partie des personnes qui devraient se sentir les plus concernées ! (Presque) tout se joue à votre âge, ne perdez pas de temps et commencez à réfléchir autrement – l’IE concerne également à la façon dont vous utiliser votre intelligence (QI). Sortez de la « pensée scolaire » car elle n’est pas le seul indicateur de potentiel de réussite dans la vie !

Pin It

About author

Lydia Levant-Bol

Psy du Travail et Docteure en Psychologie Sociale, j'aide les gens à trouver ce pour quoi ils sont faits, et comment le faire, aussi bien de façon individuelle (identité professionnelle, développement du potentiel,…) que collective (entreprise, association,…).

Vous devriez aussi aimer ces articles

In god we trust dollar bill

1$ pour servir le peuple….

- Comme moi, vous avez souvent entendu des gens di...

Lire la suite
Lydia Levant-Bol

TrueStory : Comment je suis devenue Psy…

- Comme moi, vous avez souvent entendu des gens di...

Lire la suite
animals-beruk-breastfeeding-741

Allons chercher nos bananes !

- Comme moi, vous avez souvent entendu des gens di...

Lire la suite