Non classé
Je procrastine, Tu procrastines, Il procrastine, Nous procrastinons,….

chilling-faggot-feet-1996

La procrastination est la tendance à remettre systématiquement à plus tard ce que l’on devrait faire maintenant. Vous l’avez compris, tout le monde est un jour ou l’autre attaqué par ce virus !
Exemples :
– des étudiants shootés au café qui rédigent leur mémoire la nuit précédant l’échéance, alors qu’ils ont le sujet depuis le début de l’année…
– des salariés qui repoussent tant qu’ils peuvent le dossier « procédure qualité » qu’ils doivent remettre à leur boss
– des chefs d’entreprise qui se mettent au dernier moment à rassembler toutes les factures que leur comptable réclame depuis trois mois
– des parents qui se retrouvent avec le placard vide … et une montagne de linge à repasser

Manque de temps vous me direz… oui ça se pourrait… mais pas toujours ! On pourrait aussi penser que se sont « les glandeurs » qui procrastinent. Eh non ! Chacun a ses raisons de « procrastiner », mais il y a 3 raisons essentielles qui nous retiennent de nous mettre en action :
– Les tâches à effectuer ne sont pas plaisantes ou pas intéressantes du tout !
– L’ampleur de la tâche est telle que nous craignons d’échouer, et l’humain a tendance à ne pas affronter (tout de suite) ses peurs.
– On ne sait pas par où commencer, on se sent désorientés, et donc, les objectifs ne sont pas clairs. Retrouver son chemin est souvent prise de tête. Alors, on remet ça à plus tard !

Déjà, lorsque nous identifions les réelles raisons de procrastination, nous pouvons réfléchir à des solutions : travailler sur un projet avec des collègues,  déléguer, découper les différentes étapes d’un mémoire à rédiger et identifier quels chapitres travailler en premier, demander à quelqu’un de nous former dans un domaine précis, clarifier les objectifs avec ses collaborateurs, rendre une tâche moins pénible, se récompenser après l’effort, mettre sur sa check-list une tâche plaisante à faire uniquement après la tâche désagréable, repasser en musique ou devant un DVD,…

Dans tous les cas, une des conséquences les plus négatives de la procrastination est la culpabilité… Quel sentiment désagréable ! Alors ne serait-ce que pour avoir ce sentiment de liberté et de fierté du devoir accompli… let’s do it !

Pin It

About author

Lydia Levant-Bol

Psy du Travail et Docteure en Psychologie Sociale, j'aide les gens à trouver ce pour quoi ils sont faits, et comment le faire, aussi bien de façon individuelle (identité professionnelle, développement du potentiel,…) que collective (entreprise, association,…).

Vous devriez aussi aimer ces articles

In god we trust dollar bill

1$ pour servir le peuple….

La procrastination est la tendance à remettre sys...

Lire la suite
Lydia Levant-Bol

TrueStory : Comment je suis devenue Psy…

La procrastination est la tendance à remettre sys...

Lire la suite
animals-beruk-breastfeeding-741

Allons chercher nos bananes !

La procrastination est la tendance à remettre sys...

Lire la suite